nichoirbandeau.jpg

Le grand débat national.

Propos d'Allain Bougrain-Dubourg à l'occasion du grand débat national.

 

Cher(e)s adhérent(e)s, sympathisant(e)s et ami(e)s de la LPO, 

Plusieurs d’entre vous nous ont demandé s’il fallait, ou non, participer au « Grand Débat » initié par le Président de la République. Bien sûr il revient à chacun et chacune, selon ses propres convictions, de participer ou non à cette consultation populaire.
Cela étant rappelé, nous pensons quant à nous qu’il est souhaitable de saisir cette occasion pour rappeler la réalité de l’effondrement de la biodiversité, ses causes désormais connues, et les mesures urgentes qui s’imposent.
Parce que, et même si la question a été mal posée, le thème de la biodiversité a été identifié comme sujet à discussion. Du reste, c’est bien un projet de taxation environnementale qui est à l’origine du mouvement populaire initié il y a plus de deux mois.
C’est pourquoi ceux qui souhaitent participer à des débats dans les territoires et/ou témoigner sur le site du gouvernement ouvert à cette occasion, trouveront sur le site internet de la LPO France un guide pratique, des éléments d’information objectifs sur la réalité de l’effondrement de la biodiversité, et un certain nombre de propositions concrètes pour inverser cette tendance.
Les équipes de la LPO restent bien sûr à votre disposition pour répondre à d’éventuelles questions.

Pour information , vous pouvez retrouver les prochains débats programmés sur le site évènements du grand débat national .Si vous le souhaitez vous pouvez aussi contribuer au débat sur le site du grand débat national.